Archive | Uncategorized RSS feed for this section

Guerres & Histoire Uchronique !

14 Nov

Le 17 novembre sortira en kiosques le troisième hors-série du magazine Guerres & Histoire, que je n’ai plus besoin de vous présenter. Ce numéro est particulier, dans la mesure où il aborde en théorie et en pratique l’uchronie. Vous vous souvenez que j’avais collaboré au beau Guide de l’uchronie il y aura bientôt 3 ans de cela… maintenant, je me suis exercé à l’uchronie. C’est passionnant, mais difficile, surtout quand on aborde un sujet que l’on connaît plutôt bien tout en ayant tendance à croire que le lecteur les connaît tout autant. Heureusement que Jean Lopez a su me poser les questions essentielles pour éviter cet écueil ! Je contribue donc à ce numéro « uchronie » en réfléchissant aux conséquences possibles d’une victoire franco-bavaroise à Blenheim… Je suis plutôt satisfait du résultat, qui me paraît un intéressant chaînon manquant entre mes travaux louis-quatorziens et ma Succession d’Autriche. Vous apprécierez les autres essais uchroniques qui sont vraiment de qualité, car jouant entre les faits et ce qui aurait pu se passer, exercice intellectuel périlleux, mais passionnant. Je ne vous en dis pas plus… Je vous laisse découvrir…

xyfzs06ug4hd[1]

Publicités

Chronique de mon Fabert

7 Oct

Le professeur Ferenc Toth a chroniqué dans la Revue militaire hongroise mon Fabert. Il résume parfaitement l’ouvrage et son esprit, tout en en soulignant les aspects les plus « novateurs », notamment dans la remise en question de nombreuses légendes autour de Fabert (sa soi-disant roture, son élévation par son seul mérite…).

Le professeur Toth fera une conférence le 21 novembre à 13h30 à l’Espace Austerlitz des Invalides autour de Montecucculi, dont il a édité les Mémoires, jamais réimprimés depuis 1712.

Chronique Fabert Toth

 

Les Dernières guerres de Louis XIV

6 Oct

Cette semaine viennent de paraître les actes du colloque de Vincennes des 19 et 20 novembre 2015, auquel j’avais participé dans un contexte collectif émotionnellement difficile, comme le souligne la préface signée par les deux maîtres de cérémonie, le Professeur Hervé Drévillon ainsi que Bertrand Fonck. Jean-Philippe Cénat a coordonné avec eux l’ouvrage, très fidèle à mes souvenirs de cet événement.

Ma contribution pourrait surprendre, dans la mesure où elle est consacrée au duc de Vendôme en Italie. Des esprits chagrins pourraient me reprocher d’avoir seulement extrait des passages de ma biographie (comme pourrait le laisser croire une note introductive et ma notice biobibliographique) ou, pire, de tracer le même sillon autour d’un même (ensemble de) sujet. Or, cet exposé (dont l’article des actes est le parfait reflet) m’a servi à tester le chapitre de ma biographie de Vendôme que je venais à peine d’achever, et qui n’a paru que l’année d’après. Aussi le teaser qu’était mon exposé est devenu a posteriori un tiré-à-part. Je préfère le préciser, dans la mesure où un historien se doit d’être également le plus exact possible sur son ego-histoire. Néanmoins, j’espère que ma contribution incitera celles et ceux qui n’ont pas encore lu mon Vendôme à l’acheter de suite !!!

Personnellement, l’ouvrage collectif issu du colloque est d’une grande cohérence, avec des contributions de grande qualité. J’ai bien sûr mes préférences pour tel ou tel article, mais je ne veux pas faire de jaloux. J’avais été très heureux de retrouver des collègues et amis. La lecture de leurs contributions a renouvelé ce plaisir. Je vous invite à vous plonger dans ce livre qui donne de précieuses synthèses et réflexions nouvelles sur des aspects peu connus des dernières guerres du règne de Louis XIV, loin des images archaïques d’une historiographie parfois charmante mais désuète, ce qui ne l’empêche pas d’avoir la vie dure. Les Dernières guerres de Louis XIV est un bel aperçu de l’essor historiographique récent autour du règne de Louis XIV et de l’histoire militaire, dans le sillage de l’impulsion donnée à de jeunes chercheurs par la lecture de L’Impôt du sang d’Hervé Drévillon (2005) et de Louis XIV, homme et roi de Thierry Sarmant (2012).

Vous trouverez naturellement votre livre chez votre libraire préféré ou directement sur le site de l’éditeur : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4453

Guerres & Histoire n°39

5 Oct

Demain paraît en kiosque le numéro 39 du magazine Guerres & Histoire, dans lequel j’apporte régulièrement des contributions depuis plus de deux ans. Ce nouveau numéro est consacré avant tout au rôle de la France dans la guerre d’Indépendance américaine. J’y signe deux articles, ainsi que des notices seul ou avec mon ami Pierre Grumberg. J’interviens également dans la rubrique « états de service » avec un article sur Gonzalve de Cordoue, l’anti-Bayard. Enfin, dans le contexte de la parution de mon dernier ouvrage sur la guerre de Succession d’Autriche, Jean Lopez m’a interviewé de façon à ce que mes propos soient un bon teaser… sans tout révéler, car il faut acheter le livre pour connaître le reste !

22221477_1805103716207907_3808718431709652038_n[1]

Un site de chroniques à suivre…

13 Sep

Je voudrais signaler à toutes et à tous l’existence d’un site de chroniques de livres d’Histoire ou touchant de près ou de loin à elle, et qui fait preuve d’un éclectisme rafraîchissant : gregoiredetours (http://www.gregoiredetours.fr). J’ai découvert ce site quand une chronique de mon Fabert a paru sous la plume d’Adam Craponne. Celui-ci vient également de chroniquer mon dernier ouvrage et m’a permis de songer à une mise à jour des cartes dans une édition future. Car l’avantage de ce site est qu’auteurs et lecteurs peuvent échanger, et c’est ce qui permet à nous, auteurs, d’aller de l’avant et de chercher à constamment améliorer nos travaux. N’hésitez pas à participer aux chroniques de ce site !

Chronique de « La Guerre de Succession d’Autriche »

22 Juil

Le colonel Porte, que beaucoup connaissent pour ses nombreuses publications (dont une belle Histoire de l’armée française (1914-1918), paru cette année en collaboration avec François Cochet chez Tallandier, peu avant une étude sur Les Etats-Unis dans la Grande Guerre, recommandable comme celle publiée au même moment par Michaël Bourlet), vient de publier une fort belle chronique de mon ouvrage consacré à la guerre de Succession d’Autriche, que vous pouvez lire ici : http://guerres-et-conflits.over-blog.com/2017/07/victoire-militaire-defaite-politique.html. Non seulement mon livre est résumé avec une grande précision, mais cette chronique met en valeur les réflexions les plus essentielles et originales que j’y ai développées, par moments très actuelles au regard de l’actualité marquée par les questions budgétaires. Si vous voulez avoir une première idée de mon livre au-delà de sa quatrième de couverture avant de l’acheter (et de le lire, bien sûr !), lisez cette chronique !

La Guerre de Succession d’Autriche (1741-1748) : Louis XV et le déclin de la France

10 Juil

Ce mois-ci vient de paraître mon nouveau livre, consacré à la Guerre de Succession d’Autriche côté français. En effet, l’ampleur des sources et la cohérence que je voulais donner à mon ouvrage m’ont amené à ne me consacrer qu’aux campagnes de l’armée française sur le continent européen. A sa lecture, vous comprendrez mes choix.

Cet ouvrage est fondé sur de nombreuses sources inédites, consultées notamment à la Bibliothèque nationale de France, au Service historique de la Défense, ainsi que communiquées par des particuliers que je remercie vivement dans mon livre.

La guerre de Succession d’Autriche est généralement perçue comme une guerre victorieuse, mais en réalité, elle annonçait sur plusieurs aspects les défaillances de la guerre de Sept Ans.

Vous pouvez commander l’ouvrage sur le site de l’éditeur ou chez votre libraire préféré : https://www.economica.fr/livre-la-guerre-de-succession-d-autriche,fr,4,9782717869644.cfm