Archive | Maréchaux de France RSS feed for this section

Le Sabordage de la Noblesse

4 Mar

Le 13 mars prochain paraîtra mon nouvel ouvrage, Le Sabordage de la noblesse. Premier ouvrage à paraître d’une nouvelle maison d’éditions, Passés Composés, il aborde sous un angle différent un thème souvent évoqué, souvent caricaturé, à savoir la noblesse au XVIIIe siècle. L’image qu’on en a est souvent celle véhiculée par des films, séries, publicités ou clips, rarement de considérations purement idéologiques, car la question de la noblesse ouvre forcément une fenêtre sur la Révolution, aboutissant à des dissensions pro ou anti, s’éloignant irrémédiablement de l’étude historique.

Je m’interroge dans cet ouvrage sur l’image renvoyée par la noblesse au fil du siècle, au regard de faits divers, de rumeurs, de publications. La noblesse était un objet de réflexion, de débat, pour finalement être confronté à une critique sociale. Les actes accomplis et les images renvoyées, l’étaient-ils toujours consciemment ? Quelle vision la noblesse, dans toute sa diversité, avait-elle d’elle-même ?

Avant de découvrir l’ouvrage, je vous invite à consulter la page de l’éditeur : https://www.passes-composes.com/

8103eCNJbDL

Publicités

Les Maréchaux. Une histoire de la gloire

26 Nov

Ce mois-ci, la Revue historique des Armées a publié un riche numéro sur les maréchaux, sujet dont vous connaissez l’importance pour moi depuis le temps. Ce numéro 292 aborde l’institution du Moyen Age aux années d’après-guerre, notamment d’un point de vue institutionnel. Des parallèles intéressants sont menés avec les maréchaux d’autres Etats. Je dois reconnaître que je ne peux pas me réinventer sur un sujet que j’ai beaucoup arpenté, mais je ne puis refuser quand on me sollicite pour en (re)parler, car il vaut mieux rester vigilant face à certaines erreurs sur les maréchaux circulant depuis longtemps ou qui ont été récemment développées. J’ai pour ma part réalisé une synthèse de mes travaux précédents qui, je l’espère, permettra de redécouvrir mes premiers travaux à ceux qui n’en avaient pas connaissance.

RHA292

Vous trouverez les détails ici : http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/?q=%C3%A9tiquettes/rha

Richelieu. De Luçon à La Rochelle (1618-1628)

13 Nov

A l’occasion des 20 ans de l’association Sur les pas de Richelieu, le Centre vendéen de recherches historiques a publié un ouvrage collectif, intitulé Richelieu. De Luçon à La Rochelle (1618-1628). Sous la houlette de Françoise Hildesheimer, de nombreux modernistes, dont moi-même, ont apporté leur contribution. La mienne, « Le siège de La Rochelle ou la remontée en puissance française » s’intéresse au siège de La Rochelle en tant que laboratoire tactique et comme symbole de la remontée en puissance française. La France, alors encore en retrait depuis les guerres de Religion et civiles, préparait son armée en vue de reprendre sa place sur le théâtre européen, annonçant finalement l’entrée dans la guerre de Trente Ans en 1635.

Un bel ouvrage pour lequel j’ai été très heureux d’avoir apporté ma pierre à l’édifice !

Vous trouverez dans toutes les bonnes librairies et sur le site de l’association : http://www.histoire-vendee.com/ouvrage/richelieu-de-lucon-la-rochelle-1618-1628

Ce livre sera présenté à Luçon le 1er décembre après-midi, après une conférence que je prononcerai sur les conditions des combattants durant le siècle de fer.

richelieu-1e_couv-site_0[1]

 

Chronique de mon Fabert

7 Oct

Le professeur Ferenc Toth a chroniqué dans la Revue militaire hongroise mon Fabert. Il résume parfaitement l’ouvrage et son esprit, tout en en soulignant les aspects les plus « novateurs », notamment dans la remise en question de nombreuses légendes autour de Fabert (sa soi-disant roture, son élévation par son seul mérite…).

Le professeur Toth fera une conférence le 21 novembre à 13h30 à l’Espace Austerlitz des Invalides autour de Montecucculi, dont il a édité les Mémoires, jamais réimprimés depuis 1712.

Chronique Fabert Toth

 

Présentation de mon Fabert à Sedan le 1er octobre 2016

25 Sep

Le samedi 1er octobre, je présenterai à Sedan mon Fabert à l’occasion d’une rencontre organisée par la Société d’Histoire et d’Archéologie du Sedanais. Elle débutera à 17 h et se terminera par une séance de dédicaces. Si vous n’avez pas l’ouvrage, j’en apporterai quelques exemplaires si vous souhaitez l’acheter. Vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s !

 

14390696_843735322429262_5203340726203901398_n1

Chronique de mon Fabert

15 Août

Adam Craponne, chroniqueur sur le site http://www.gregoiredetours.fr/, y a publié  un compte rendu de mon Fabert, auquel il a attribué cinq étoiles. Je viens de découvrir ce site de chroniques participatif, et il convient de soutenir de telles initiatives !

Vous trouverez la chronique en cliquant sur le lien ci-après : http://www.gregoiredetours.fr/epoque-moderne/grand-siecle/fadi-el-hage-abraham-fabert-du-clientelisme-au-marechalat/

Chronique de mon Fabert chez les Clionautes

18 Juil

Monsieur Guillaume Lévêque, agrégé d’Histoire et professeur en classes préparatoires à Orléans, a chroniqué mon Fabert pour le site des Clionautes : https://clio-cr.clionautes.org/abraham-fabert-du-clientelisme-au-marechalat-1599-1662.html

Cette chronique met en évidence les lignes directrices de mon ouvrage, tout en exprimant des critiques fort appréciables. Je fais mon mea culpa quant à l’utilisation de l’orthographe archaïque de Rueil (Ruel), qui peut dérouter le lecteur.

Mon Fabert a pour seule ambition de remettre en lumière un personnage quelque peu oublié et souvent mal compris. J’espère qu’il éveillera des vocations pour reprendre à bras-le-corps son étude, grâce à des chercheurs qui fourniront des éléments que je n’aurais pas eu l’idée de développer ou de préciser, mais qu’ils pourront présenter dans des travaux futurs, la recherche historique étant un flambeau que l’on entretient et ravive au fil des trouvailles archivistiques.

Cette belle chronique de Guillaume Lévêque vous en apprendra autant qu’elle m’en a appris.