Archive | Histoire moderne RSS feed for this section

La Guerre de Succession d’Autriche (1741-1748) : Louis XV et le déclin de la France

10 Juil

Ce mois-ci vient de paraître mon nouveau livre, consacré à la Guerre de Succession d’Autriche côté français. En effet, l’ampleur des sources et la cohérence que je voulais donner à mon ouvrage m’ont amené à ne me consacrer qu’aux campagnes de l’armée française sur le continent européen. A sa lecture, vous comprendrez mes choix.

Cet ouvrage est fondé sur de nombreuses sources inédites, consultées notamment à la Bibliothèque nationale de France, au Service historique de la Défense, ainsi que communiquées par des particuliers que je remercie vivement dans mon livre.

La guerre de Succession d’Autriche est généralement perçue comme une guerre victorieuse, mais en réalité, elle annonçait sur plusieurs aspects les défaillances de la guerre de Sept Ans.

Vous pouvez commander l’ouvrage sur le site de l’éditeur ou chez votre libraire préféré : https://www.economica.fr/livre-la-guerre-de-succession-d-autriche,fr,4,9782717869644.cfm

Chronique du Napoléon historien

13 Déc

Guillaume Comparato, doctorant en histoire moderne, a publié sur le site de la revue Lectures une chronique très détaillée de mon Napoléon historien, qu’il qualifie de « tour d’horizon très précis de la formation intellectuelle de ce personnage de premier plan, devenu historien de son propre destin, forgé par l’épée puis par la plume ». Je vous encourage à la lire, dans la mesure où elle trace avec précision les points saillants de mon étude. Vous la trouverez en cliquant sur le lien suivant : https://lectures.revues.org/21919

Vendôme. La gloire ou l’imposture

7 Nov

Le 10 novembre prochain sortira mon sixième livre, intitulé Vendôme. La gloire ou l’imposture,aux éditions Belin, dans la collection Portraits, la même qui a accueilli mon Villars voici quatre ans. J’y étudie le duc de Vendôme, célèbre général de Louis XIV, tantôt loué, tantôt haï. A partir de sources inédites ou peu exploitées, j’ai dressé un portrait nouveau du personnage. L’idée m’est venue quand j’ai commencé à consulter les manuscrits du chevalier de Bellerive (mon Bellerive est quelque peu l’étude intermédiaire ayant nourri ma réflexion pour ce Vendôme) et quand j’ai dépouillé un manuscrit sur les campagnes de Vendôme aux Archives nationales en 2009-2010. Les premières bribes ont été rédigées en 2013, mais c’est en 2015 que j’ai mieux discerné mon projet. Même si vous pensez connaître le personnage, vous aurez quelques surprises…

Vous pouvez commander mon nouveau livre chez votre libraire préféré ou directement chez l’éditeur en cliquant sur le lien suivant : http://www.editions-belin.com/ewb_pages/f/fiche-article-vendome-28408.php

41000288

Chronique de mon Fabert

15 Août

Adam Craponne, chroniqueur sur le site http://www.gregoiredetours.fr/, y a publié  un compte rendu de mon Fabert, auquel il a attribué cinq étoiles. Je viens de découvrir ce site de chroniques participatif, et il convient de soutenir de telles initiatives !

Vous trouverez la chronique en cliquant sur le lien ci-après : http://www.gregoiredetours.fr/epoque-moderne/grand-siecle/fadi-el-hage-abraham-fabert-du-clientelisme-au-marechalat/

Chronique de mon Fabert chez les Clionautes

18 Juil

Monsieur Guillaume Lévêque, agrégé d’Histoire et professeur en classes préparatoires à Orléans, a chroniqué mon Fabert pour le site des Clionautes : https://clio-cr.clionautes.org/abraham-fabert-du-clientelisme-au-marechalat-1599-1662.html

Cette chronique met en évidence les lignes directrices de mon ouvrage, tout en exprimant des critiques fort appréciables. Je fais mon mea culpa quant à l’utilisation de l’orthographe archaïque de Rueil (Ruel), qui peut dérouter le lecteur.

Mon Fabert a pour seule ambition de remettre en lumière un personnage quelque peu oublié et souvent mal compris. J’espère qu’il éveillera des vocations pour reprendre à bras-le-corps son étude, grâce à des chercheurs qui fourniront des éléments que je n’aurais pas eu l’idée de développer ou de préciser, mais qu’ils pourront présenter dans des travaux futurs, la recherche historique étant un flambeau que l’on entretient et ravive au fil des trouvailles archivistiques.

Cette belle chronique de Guillaume Lévêque vous en apprendra autant qu’elle m’en a appris.

Livres disponibles sur Tictail

26 Juin

Etant donné que certains de mes ouvrages sont difficilement trouvables, j’ai décidé d’ouvrir un site Tictail afin qu’ils soient un peu plus disponibles. J’ai néanmoins ajouté mes autres ouvrages issus de mes stocks personnels.

http://fadielhage.tictail.com/

Bon shopping !

Condé et Villars

11 Juin

En ce début du mois de juin ont paru deux nouveaux articles de ma plume. Le premier, dans la revue Guerres & Histoire, est consacré au Grand Condé, personnage que j’ai revisité, en tâchant de ne pas succomber à l’image d’Epinal qui imprègne tant l’historiographie. Il avait des qualités militaires indéniables, mais l’âge et le caractère du capitaine n’aidant pas, il a commis certaines erreurs, particulièrement à Seneffe, qui s’est avérée être une boucherie inutile.

13412160_1278711322180485_2281801286612675351_o

Le second article est publié dans l’Annuaire-bulletin de la Société de l’Histoire de France 2012-2013. Il s’intéresse au manuscrit Français 6257 conservé à la BNF. Ce manuscrit est un Traité de la guerre de campagne attribué au maréchal de Villars, puisque son nom y figure. Comme tous mes prédécesseurs, j’ai fait confiance à la signature et l’ai utilisé dans certains de mes écrits (Histoire des maréchaux de France à l’époque moderne, p. 200, 221 ; Le Maréchal de Villars. L’infatigable bonheur, p. 38 ; « Les Officiers face au temps de paix à l’époque moderne », in Quand la guerre se retire, p. 45).

Or, j’ai constaté que la signature n’étais pas authentique et certains détails m’ont fait comprendre que l’auteur n’était pas Villars. Après une minutieuse enquête, j’ai identifié le véritable auteur du manuscrit… que vous découvrirez en lisant mon article !

logotr