Archive | Histoire des institutions RSS feed for this section

Les Maréchaux de la Grande Guerre

18 Oct

Le 23 octobre se tiendra dans l’auditorium Austerlitz, aux Invalides, une journée d’études consacrée aux maréchaux de la Grande Guerre. C’est mon ami, le lieutenant-colonel Rémy Porte, qui m’a demandé d’y participer en prononçant la conférence inaugurale. Je ne pouvais refuser pareil honneur à un ami aussi précieux, au regard de son oeuvre essentielle sur la Grande Guerre.

Le programme se trouve ci-dessous. Bienvenue à celles et ceux qui pourront s’inscrire et venir :

9h00 / 9h30 : Benoît BEUCHER, docteur en Histoire, adjoint au référent histoire de l’armée de Terre.
9h30 : ouverture des travaux – Général Dominique CAMBOURNAC, délégué au patrimoine de l’armée de Terre (DELPAT).
9h40 – 10h : conférence introductive « Le maréchalat, symbole des mutations de l’Etat » – Fadi EL HAGE, docteur en histoire.
SOUS LA PRESIDENCE DU GENERAL ALEXANDRE d’ANDOQUE de SERIEGE, directeur du musée de l’Armée
10h – 10h30 : « Les maréchaux français du temps de guerre, Joffre, Foch, Pétain » – François COCHET, professeur émérite à l’université Lorraine-Metz.
10h30 – 10h45 : questions.
10h45 – 11h00: Pause
Approche comparative internationale SOUS LA PRESIDENCE DE JEAN-NOËL GRANDHOMME
11h00 – 11h20 : « Les maréchaux allemands et austro-hongrois » – Lieutenant-colonel Vincent ARBARETIER, docteur en histoire militaire, SHD.
11h20 – 11h40 : « Les maréchaux britanniques » – Chef de bataillon Clément TORRENT.
11h40 – 12h : « Les maréchaux italiens » – Hubert HEYRIES, professeur des universités à l’université Paul Valéry Montpellier III.
12h – 13h30 : pause déjeuner. Les heureux élus de l’après-guerre SOUS LA PRESIDENCE D’HUBERT HEYRIES
13h30 – 13H50 : « 1920, l’année des maréchaux ? » – Capitaine Jean-Baptiste PETREQUIN
13h50 – 14h10 : « Le maréchal des grands blessés et des mutilés, Joseph Maunoury » – Jean-Noël GRANDHOMME, docteur HDR en histoire
14h10 – 14h30 : « Un nom s’impose : Franchet d’Espèrey » – Laurent REFUVEILLE, doctorant en histoire contemporaine
Les exclus des promotions d’après-guerre SOUS LA PRESIDENCE DU GENERAL DOMINIQUE CAMBOURNAC, DELPAT
14h30 – 14h45 : « Deux frères, deux grands serviteurs de l’Etat, Clément et Edouard Curières de Castelnau »- Jean-Philippe PASSAQUI, docteur en Histoire et professeur agrégé en CPGE.
14h45 – 15h : « Le général de Langle de Cary » – Patrick de GMELINE, historien.
15h00 – 15h15 : « Honneurs du temps de guerre et honneurs du temps de paix : le général Guillaumat » – Thierry GHERBI, historien.
15h15 – 15h30 : « Le cas particulier du général Gouraud » – Julie d’ANDURAIN, professeur d’université à l’université de Metz-Nancy.
15h30 – 15h45 : pause. Mémoire et héritage SOUS LA PRESIDENCE DE FRANÇOIS COCHET
15h45 – 16h45 : « Des bâtons étoilés pour les grands chefs militaires français de la Première Guerre mondiale » – Christian BENOIT.
15h45 – 16h05 : « La mémoire des maréchaux de la Grande Guerre à l’Hôtel national des Invalides » – Capitaine Yves-Marie ROCHER, docteur en Histoire, SHD.
16h05 – 16h25 : « D’une génération à l’autre : la Grande Guerre des maréchaux de la Seconde Guerre mondiale » – Commandant Ivan CADEAU, docteur en Histoire.
16h45 – 17h00 : conclusion scientifique, François COCHET, professeur émérite à l’université Lorraine-Metz.
17h : clôture du colloque par le général d’armée François LECOINTRE, chef d’état-major des armées.

Publicités

Chronique de mon Fabert

7 Oct

Le professeur Ferenc Toth a chroniqué dans la Revue militaire hongroise mon Fabert. Il résume parfaitement l’ouvrage et son esprit, tout en en soulignant les aspects les plus « novateurs », notamment dans la remise en question de nombreuses légendes autour de Fabert (sa soi-disant roture, son élévation par son seul mérite…).

Le professeur Toth fera une conférence le 21 novembre à 13h30 à l’Espace Austerlitz des Invalides autour de Montecucculi, dont il a édité les Mémoires, jamais réimprimés depuis 1712.

Chronique Fabert Toth

 

Chronique du Napoléon historien

13 Déc

Guillaume Comparato, doctorant en histoire moderne, a publié sur le site de la revue Lectures une chronique très détaillée de mon Napoléon historien, qu’il qualifie de « tour d’horizon très précis de la formation intellectuelle de ce personnage de premier plan, devenu historien de son propre destin, forgé par l’épée puis par la plume ». Je vous encourage à la lire, dans la mesure où elle trace avec précision les points saillants de mon étude. Vous la trouverez en cliquant sur le lien suivant : https://lectures.revues.org/21919

Chronique de mon Fabert

15 Août

Adam Craponne, chroniqueur sur le site http://www.gregoiredetours.fr/, y a publié  un compte rendu de mon Fabert, auquel il a attribué cinq étoiles. Je viens de découvrir ce site de chroniques participatif, et il convient de soutenir de telles initiatives !

Vous trouverez la chronique en cliquant sur le lien ci-après : http://www.gregoiredetours.fr/epoque-moderne/grand-siecle/fadi-el-hage-abraham-fabert-du-clientelisme-au-marechalat/

Chronique de mon Fabert chez les Clionautes

18 Juil

Monsieur Guillaume Lévêque, agrégé d’Histoire et professeur en classes préparatoires à Orléans, a chroniqué mon Fabert pour le site des Clionautes : https://clio-cr.clionautes.org/abraham-fabert-du-clientelisme-au-marechalat-1599-1662.html

Cette chronique met en évidence les lignes directrices de mon ouvrage, tout en exprimant des critiques fort appréciables. Je fais mon mea culpa quant à l’utilisation de l’orthographe archaïque de Rueil (Ruel), qui peut dérouter le lecteur.

Mon Fabert a pour seule ambition de remettre en lumière un personnage quelque peu oublié et souvent mal compris. J’espère qu’il éveillera des vocations pour reprendre à bras-le-corps son étude, grâce à des chercheurs qui fourniront des éléments que je n’aurais pas eu l’idée de développer ou de préciser, mais qu’ils pourront présenter dans des travaux futurs, la recherche historique étant un flambeau que l’on entretient et ravive au fil des trouvailles archivistiques.

Cette belle chronique de Guillaume Lévêque vous en apprendra autant qu’elle m’en a appris.

Livres disponibles sur Tictail

26 Juin

Etant donné que certains de mes ouvrages sont difficilement trouvables, j’ai décidé d’ouvrir un site Tictail afin qu’ils soient un peu plus disponibles. J’ai néanmoins ajouté mes autres ouvrages issus de mes stocks personnels.

http://fadielhage.tictail.com/

Bon shopping !

Abraham Fabert, du clientélisme au maréchalat

26 Mai

Les éditions L’Harmattan viennent de publier mon nouveau livre, Abraham Fabert, du clientélisme au maréchalat (1599-1662). Cet ouvrage a eu un parcours quelque peu sinueux. Ebauché à partir de 2012, il a finalement trouvé son éditeur (je déteste conserver dans les cartons des textes inédits). Je considère cet ouvrage comme un essai-synthèse (d’où son format court) sur un personnage jadis fort prisé par le « roman national », tout en remettant en question certaines idées reçues le concernant.

Vous pouvez trouver cet ouvrage sur le site de l’éditeur : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50716

Vous pouvez également le commander sur les principales plateformes de vente en ligne (papier ou ebook), ainsi que chez votre libraire habituel (via le site Place des Libraires).

Vous pouvez également me contacter le cas échéant (ainsi que pour mes autres ouvrages à mon adresse mail : elhage.fadi@wanadoo.fr). L’ouvrage coûte 19 €.

Fabert couverture