Archive | Histoire culturelle RSS feed for this section

Quelques échos de presse

7 Avr

Cela va faire bientôt un mois que Le Sabordage de la noblesse a paru, et je ne peux que me réjouir de recevoir autant d’échanges passionnés et passionnants de la part de lecteurs de tous horizons. La presse n’est pas en reste, et je dois avouer que c’était un peu déroutant au départ, puisque c’est la première fois que j’observe autant d’écho.

Arthur Chevallier a été le premier, avec son article sur le site Internet du Point, daté du 26 mars 2019 et intitulé « Quand les élites se sabordent ». Je n’ai pu que le remercier (c’est un immense honneur que d’être considéré comme « un des historiens les plus prometteurs de [ma] génération »), en prenant contact via les réseaux sociaux après lecture de ce texte. Ayant bouclé la version définitive à la fin du mois d’août 2018, il est évident que je ne me suis pas inspiré de l’actualité, mais je suis naturellement surpris de l’interprétation contemporaine de mon ouvrage, qui, si elle n’est pas de mon fait, donne vie à mon ouvrage puisqu’il suscite de l’intérêt ! Il va de soi que les lecteurs de l’article doivent lire mon livre avant de commenter, au risque de querelles stériles ou à côté de la plaque… 😉

Le Nouveau Magazine Littéraire n’est pas en reste avec, dans son numéro d’avril, une belle page de Fabrice d’Almeida (« Les déchus de l’élitisme« ), qui a fait des rapprochements entre mon ouvrage et les scandales et mouvements actuels. Ce n’était pas intentionnel de ma part, je le répète, mais je suis content de constater que mon travail inspire au-delà de sa sphère originelle.

Enfin, Le Figaro littéraire du 4 avril 2019 a fourni une chronique très précise et appréciable du Sabordage de la noblesse, sous la plume de Frédéric de Moncault, intitulée « Quand la noblesse perd pied », et qui précise que je « jongle habilement entre les époques », ce qui est vrai. Je me souviens avoir songé à certains textes remontant à des périodes plus éloignées que le XVIIIe siècle, et qui m’ont donné des clés de réflexion.

 

Publicités

Le Sabordage de la Noblesse

4 Mar

Le 13 mars prochain paraîtra mon nouvel ouvrage, Le Sabordage de la noblesse. Premier ouvrage à paraître d’une nouvelle maison d’éditions, Passés Composés, il aborde sous un angle différent un thème souvent évoqué, souvent caricaturé, à savoir la noblesse au XVIIIe siècle. L’image qu’on en a est souvent celle véhiculée par des films, séries, publicités ou clips, rarement de considérations purement idéologiques, car la question de la noblesse ouvre forcément une fenêtre sur la Révolution, aboutissant à des dissensions pro ou anti, s’éloignant irrémédiablement de l’étude historique.

Je m’interroge dans cet ouvrage sur l’image renvoyée par la noblesse au fil du siècle, au regard de faits divers, de rumeurs, de publications. La noblesse était un objet de réflexion, de débat, pour finalement être confronté à une critique sociale. Les actes accomplis et les images renvoyées, l’étaient-ils toujours consciemment ? Quelle vision la noblesse, dans toute sa diversité, avait-elle d’elle-même ?

Avant de découvrir l’ouvrage, je vous invite à consulter la page de l’éditeur : https://www.passes-composes.com/

8103eCNJbDL

Guerres & Histoire n°45 (La Guerre de Trente Ans)

11 Oct

Le nouveau numéro de Guerres & Histoire comporte un large dossier consacré à la Guerre de Trente ans. Ce long conflit, assez méconnu en France, a considérablement bouleversé l’Europe d’un point de vue militaire, mais aussi économique et humain. Beaucoup de légendes populaires sont nées autour de ce conflit. Il était nécessaire de les revisiter auprès du public. J’y ai contribué avec trois articles. J’ai tâché de ne pas me cantonner à un simple travail de synthèse (au demeurant indispensable). J’ai cherché à partager avec le lectorat des réflexions issues de mes lectures, notamment dans les sources littéraires (Grimmelshausen). Aussi dois-je avouer que je considère ce travail (réalisé entre avril et juin) est une étape, une évolution dans mes réflexions historiques. J’espère bientôt mettre à profit ces nouvelles pistes dans un avenir proche.

guerres-histoire-45_width1024[1]

Chronique du Napoléon historien

9 Fév

La quatrième livraison de l’année 2017 des Annales historiques de la Révolution française propose une chronique de mon Napoléon historien par Aurélien Lignereux, connu pour ses travaux abordant les décennies allant de la Révolution au milieu du XIXe siècle. Elle est disponible ici : https://www.cairn.info/revue-annales-historiques-de-la-revolution-francaise-2017-4-page-251.htm?1=1&DocId=477229&hits=9327+9326+9325+8627+8626+8625+8429+8428+8427+8329+8328+8327+8143+8142+8141+#pa39

L’esprit de mon ouvrage y est parfaitement restitué, ayant personnellement assumé de mener un travail au plus près des sources en évitant l’écueil de la conceptualisation qui aurait brouillé ma démarche. La chronique d’Aurélien Lignereux met en valeur les chapitres 2 et 5, qui ont justement été les points centraux de ma réflexion lors de la rédaction de ce Napoléon historien.

Chronique du livre Napoléon historien

11 Juil

Rémy Porte, officier et historien reconnu, a publié une chronique de mon ouvrage Napoléon historien sur son site « Guerres & Conflits » : http://guerres-et-conflits.over-blog.com/2016/07/l-homme-qui-fit-l-histoire.html. Il considère notamment que « nullement hagiographe », je me suis livré « à un exercice difficile, et en très grande partie réussi ».

Livres disponibles sur Tictail

26 Juin

Etant donné que certains de mes ouvrages sont difficilement trouvables, j’ai décidé d’ouvrir un site Tictail afin qu’ils soient un peu plus disponibles. J’ai néanmoins ajouté mes autres ouvrages issus de mes stocks personnels.

http://fadielhage.tictail.com/

Bon shopping !

Napoléon historien

16 Juin

Cette semaine est sorti mon cinquième livre, Napoléon historien. Il s’agit d’un essai autour du rapport entre Napoléon et l’Histoire, de ses réflexions autour de l’écriture de l’Histoire, ainsi que de sa projection dans l’Histoire. Croisant les Mémoires de l’Empereur et nombre de ceux rédigés par des membres de son entourage (notamment à Sainte-Hélène) avec des sources diverses et variées, Napoléon historien a pour dessein d’apporter un éclairage différent sur un personnage tant de fois étudié.

Cet ouvrage a une importance particulière pour moi. Sa conception a été plus longue que pour mes autres ouvrages. J’avais songé à ce projet dès 2002, quand j’ai découvert les Cahiers de Sainte-Hélène du général Bertrand. Mais le projet devait mûrir. J’ai attendu ma soutenance de thèse (en 2010) pour réfléchir au plan, bien que les premières pages aient été écrites en 2012. L’écriture de ce livre a pris deux ans. Eric Ledru a donné sa chance à ce travail de longue haleine. Le livre est désormais disponible : http://www.editions-spm.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50941

9782917232514r

J’espère que vous aurez plaisir à le lire.